Afin de pouvoir prendre en compte les inscriptions les plus minces apparaissant sur l’original, on utilise chez Conrad l’impression au tampon, permettant de travailler avec un grand nombre de couleurs sur des surfaces les plus diverses.

La mise en peinture